À propos des Pascaleries

Les pascaleries

“Les pascaleries” est un espace personnel qui me permet de partager par l’écriture mes expériences, mes coups de cœur, mes petites aventures ordinaires et extraordinaires. C’est un laboratoire multiforme pour me permettre de me dérouiller régulièrement le clavier, en somme. Sans aucune prétention, et avec une bonne dose d’auto-dérision (parce que sinon la vie est bien trop triste).

Pascale

La trentaine et toutes mes dents (et pourvu que ça dure), je suis une belge qui vit pour l’instant dans la région de Namur, malgré des racines wavriennes et bruxelloises.

Coucou !

Mais je suis aussi plein d’autres choses :

  • une ex-pèlerine (laïque) qui a marché de Limal à Compostelle, un rêve d’enfance concrétisé de juin à octobre 2019 ;
  • une diplômée en littératures française et anglaise (ce qui ne n’empêche pas les fautes d’orthographe, croyez-moi) ;
  • une infirmière fraîchement diplômée, suite à réorientation professionnelle radicale ;
  • une lectrice compulsive ;
  • une supporter fidèle des logiciels libres (et des diables rouges) ;
  • une chanteuse qui papillonne du lyrique, au folk, en passant par de l’électro ;
  • une casual video gameuse (#teamplaystation) ;
  • une fan de tous les trucs médiévaux-fantastiques-celtiques ;
  • une ex-expat d’un an au Japon ;
  • une amoureuse de la nature la plus éco-consciente et engagée possible ;
  • une fille qui a comme dadas la psychologie positive, la transition écologique et le minimalisme ;

et la liste continue sûrement.

“Les Pascaleries”, keskesékesa?

Pour la petite histoire, les “pascaleries” est le nom qu’a donné mon grand frère, Bastien, à toutes les situations improbables dans lesquelles j’ai la fâcheuse habitude de me fourrer… Le site a bien évolué depuis mes premières petites anecdotes sur la toile, mais le titre est resté.